Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘rue Notre-Dame’

 

Photo : Louis-Philippe Meunier, 1964, Archives de la Ville de Montréal, VM94,SY,SS1,SSS1,A152-001

 

Tournant le dos au Vieux palais de justice, construit entre 1851 et 1857 selon les plans de John Ostell et Henri-Maurice Perrault, cet homme marche en direction de la rue Saint-Gabriel, à l’ombre des édifices de la rue Saint-Jacques Est. Celle-ci entame son parcours à la rue Notre-Dame, près de l’artère Saint-Vincent, et elle bifurque vers l’ouest en poursuivant sa route vers la place d’Armes. Cette courte portion de la rue Saint-Jacques, de même qu’une partie de la rue Saint-Gabriel, disparaissent sous le pic des démolisseurs entre 1965 et 1971 pour faire place à l’imposant palais de justice. Pour sa part, le Vieux palais de justice est remis à la Ville de Montréal, en 1974, par le gouvernement du Québec.

Publicités

Read Full Post »

L'avenue Papineau près de la rue Notre-Dame Est en 1942. Archives de Ville de Montréal, VM6-R3186-A

Intersection de l'avenue Papineau et de la rue Notre-Dame Est en 2009 (d'après Google Street View)

La portion sud de l’avenue Papineau, à l’intersection de la rue Notre-Dame est située dans l’ancien quartier Sainte-Marie – mieux connu sous le nom de « faubourg à m’lasse » – depuis l’ouverture de cette voie de circulation importante en 1810.

D’abord faubourg agricole où s’installent aussi des artisans de toutes sortes, ce secteur de la ville s’industrialise rapidement au 19e siècle. Dès cette époque, les logements ouvriers, souvent vétustes, côtoient les manufactures et usines le long des rues du quartier.

Comme en témoigne la première photo, le secteur est encore mi-résidentiel, mi-industriel durant la seconde Guerre mondiale. Toutefois, par la suite, un certain déclin entraîne de nombreuses fermetures d’usines et les projets de rénovation urbaine des années 1960 et 1970 amputent le quartier. 

Dès 1963, c’est tout le quadrilatère inclus entre la rue Notre-Dame, le boulevard René-Lévesque, la rue Saint-Antoine et l’avenue Papineau qui disparaît pour faire place à la Maison de Radio-Canada (inaugurée en 1973). Quelques années plus tard, la construction de l’autoroute Ville-Marie achève de transformer radicalement le paysage.

Au coin de l’avenue Papineau et de la rue Notre-Dame, la brasserie Molson – présente sur le site dès 1786 – est l’une des rares installations qui assure aujourd’hui une certaine continuité dans l’évolution physique de ce secteur.

Read Full Post »

 

L’hôpital Notre-Dame, rue Notre-Dame, au début du 20e siècle / Edgar Gariépy. Archives de la Ville de Montréal. BM42,SY,SS1,P1038

Le 27 juillet 1880, l’Hôpital Notre-Dame ouvre ses portes sur la rue du même nom dans les anciens locaux de l’hôtel Donegana. L’ouverture de cette institution vient pallier au manque de grands hôpitaux dans la métropole – seuls l’Hôtel-Dieu et l’Hôpital général de Montréal ont une certaine envergure – alors que la population montréalaise ne cesse de croître. 

L’inauguration de cet établissement vient en outre répondre au besoin de la succursale de l’Université Laval à Montréal d’offrir un milieu d’apprentissage pour ses étudiants en médecine. Aussi, c’est sous son impulsion que le projet d’établissement de l’Hôpital Notre-Dame est réalisé, sous la direction du Dr  Emmanuel Persillier-Lachapelle. 

Comptant 50 lits au départ, l’hôpital devient vite trop petit pour répondre à une demande grandissante et ses locaux rapidement vétustes. Dès 1901, le terrain de la rue Sherbrooke, face au parc La Fontaine est acquis pour y déménager l’hôpital. Freiné par la Première Guerre mondiale, le nouvel édifice voit finalement le jour en 1924. 

 

Read Full Post »

Archives de Montréal reprend dès aujourd’hui une formule populaire pour faire découvrir certains paysages de la métropole; juxtaposons deux clichés montrant le même coin de rue, le même bâtiment ou le même point de vue, mais à deux époques différentes. La comparaison étonnera bien souvent!

Archives de la Ville de Montréal, VM6,S1,D40,401.11-X-2/1

D'après Google Street View

Ici, la rue Notre-Dame, près de l’avenue De Lorimier au début du 20e siècle avant que soient entamés les travaux de construction du pont Jacques Cartier en 1926 (inauguré le 24 mai 1930). Ce secteur fait alors partie du quartier Sainte-Marie, longtemps l’un des quartiers ouvriers les plus importants de Montréal. Il est maintes fois amputé par la suite dans le cadre des chantiers de la Place Radio-Canada et de l’autoroute Ville-Marie. Aujourd’hui, sur cette portion de la rue Notre-Dame, seuls quelques bâtiments industriels témoignent de cette vocation passée… Remarquons ici l’ancienne station de pompage Craig – érigée en 1887 et active jusque dans les années 1980 – dont la cheminée bien droite est le seul point de repère entre les deux photos.

Read Full Post »

Cette vidéo est le premier extrait de la série « Montréal. La cité du progrès » réalisée par l’Associated Screen News pour la Commission industrielle du chômage durant la grande crise économique des années 1930.  Elle a été probablement diffusée en 1932 dans les cinémas montréalais. On y présente le pavage ou l’élargissement de rues telles que De Bullion, Melrose, Hôtel-de-ville, Côte Saint-Luc, Notre-Dame, Sherbrooke, Pie IX et du Parc. On y voit aussi le pavage d’une ruelle de Montréal. À l’origine, le film était muet. Dans les années 1970, une bande sonore comprenant des chansons de La Bolduc (Mary Travers) et de la musique d’époque a été ajoutée.

Read Full Post »