Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘camions à incendie’

Pompiers à bord d'un véhicule d'incendie devant la caserne numéro 28 (1492, rue Cedar), années 1920, VM94,Z433

Le 31 mars 1910, le Bureau des commissaires de la Ville de Montréal vote une résolution permettant l’achat d’une automobile de marque Oldsmobile au coût de 3 000$ pour le chef du Service des incendies, Joseph Tremblay. 

Elle servit à l’usage du Chef du Service de l’incendie, et celui-ci, dans son rapport de fin d’année déclare : «que cette automobile a parfaitement bien fonctionné depuis qu’elle a été mise à ma disposition et j’ai pu me rendre compte de l’efficacité des appareils actionnés par moteurs pour le service des Incendies. Chose digne de remarque, malgré que l’hiver ait été très rigoureux, je n’ai jamais été gêné dans l’exercice de mes fonctions par la neige, le frimas ou le froid (Rapport annuel du Service d’incendie, 1910, p. 10)».En 1911, le service de l’Incendie tend déjà vers la modernisation de ses appareils car il obtient du Conseil municipal l’autorisation d’acheter pour un crédit global de $19,934 des appareils motorisés, c’est-à-dire une pompe à incendie, un fourgon à boyaux et un fourgon à échelles.

– Conrad Archambault, archiviste municipal, [194-] 

Source :  Fonds du Conseil de ville (VM1), Dossiers de résolution, 2e série, no 106. Fonds du Service du greffe (VM6), Collection des dossiers de coupures de presse, D1000.

Véhicule d'incendie, utilisé par le Service des incendies de la Ville de Montréal, devant la Bibliothèque de la Ville de Montréal (620, rue Sherbrooke Est - aujourd'hui 1210, rue Sherbrooke Est), 1925, VM94,Z34-1.

Publicités

Read Full Post »