Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘1960-1969’

Jean Béliveau et Robert Rousseau près du Forum de Montréal, 9 mai 1966, VM94,Ed28-1La nouvelle saison de hockey commence enfin et les Montréalais attendent la coupe Stanley depuis maintenant 20 ans. En effet, la dernière date de 1993. Il fut toutefois un temps, dans les années 1960, où l’on croyait qu’elle nous appartenait. C’était l’époque des 6 équipes jusqu’en 1967 et celle des 12 par la suite. Souvenons-nous que la coupe fut remportée par les Canadiens en 1960, 1965, 1966, 1968 et 1969.

Le 5 mai 1966, l’équipe remportait son 14e trophée contre les Red Wings à Détroit lors du sixième match. Quatre jours plus tard, les Canadiens paradaient dans Montréal pour la plus grande joie des partisans.

Les Archives de Montréal vous proposent un album de 21 photos du défilé de la coupe Stanley de 1966 dans les rues de Montréal. Profitez de ces beaux souvenirs et rêvons à l’adresse suivante : http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157632536665533/

Les partisans des Canadiens,  9 mai 1966, VM94,Ed28-26

Publicités

Read Full Post »

La porte d'entrée du Jardin dBien qu’ouvert depuis 1957, ce n’est qu’en décembre 1964 que le Jardin des Merveilles «sous la neige» ouvre ses portes pour les fêtes de fin d’année et la saison hivernale.

Sous l’inspiration de l’artiste Roland Proulx, on installe 13 000 ampoules multicolores, on aménage une crèche avec des animaux vivants dans la ferme d’autrefois, on construit un château de glace autour de la piscine des otaries et les constructions existantes seront décorées dans l’esprit de Noël,

Les deux premiers jours, les 19 et 20 décembre, ce sont  près de 18 000 personnes qui visitent les lieux. La popularité est telle que la Ville de Montréal prolonge ses heures d’ouverture de 22h jusqu’à 23h sauf le 24 et le 31 décembre où le Jardin ferme à 22h.

Les Archives de la Ville de Montréal vous proposent un album de 90 photos couleurs du Jardin des Merveilles sous la neige entre 1964 et 1968 et qui peut être consulté à l’adresse suivante : http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157632287756220/

La ferme, décembre 1964, VM94-Ad34-043

Read Full Post »

VM94-Ud32-022

C’est en 1925 que le magasin Eaton présente son premier défilé dans les rues de Montréal, soit 20 ans après Toronto et Winnipeg. A partir des années 1950, la parade est même retransmise à la télévision. En 1969 a lieu le dernier défilé du magasin. Destination Centre-ville, le regroupement des gens d’affaires réinstaure le défilé à compter de 1995.

Durant les décennies 40, 50 et 60, plusieurs défilés ont lieu dans différents quartiers de Montréal.

Les Archives de Montréal vous proposent un album de 52 photos de défilés de 1964 et 1965 sur les rues Sherbrooke et Sainte-Catherine de même que sur le boulevard Dorchester (devenu René-Lévesque) à l’adresse suivante : http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157632217726440/

Bon défilé! Bonne parade!

Sources :

Destination Centre-ville
Histoire du Plateau Mont-Royal

Read Full Post »

Match inaugural des Expos de Montréal, 14 avril 1969, VM94-Ad76-0131

Le 14 avril 1969, dans l’est de Montréal, des gamins de 10 et 11 ans sagement assis dans leurs classes rêvent du match inaugural des Expos. Quelle magnifique journée pour être dans les gradins du stade du parc Jarry avec 29 184 autres spectateurs pour le premier match de baseball majeur à l’extérieur des États-Unis ! Vers 13 h 20, les cérémonies d’ouverture débutent avec la présentation des dignitaires. Le premier ministre du Québec, Jean-Jacques Bertrand, est sifflé alors que le maire Jean Drapeau est acclamé. Les joueurs des Expos – Boccabella, Stoneman, Laboy, Staub, Jones, Wills et autres – sont ovationnés durant près d’une minute.

Le «Play ball» retentit à 13 h 45. Les Cards de Saint-Louis se présentent au bâton. Lou Brock frappe un roulant à Gary Sutherland au deuxième but pour le premier retrait du match. Dans la deuxième moitié de la première manche, les Expos s’amènent au marbre. Avec deux hommes sur les buts, le joueur de champ gauche Mack Jones claque un circuit de trois points.  Il est tout de suite adopté par les amateurs qui ont pris place dans les estrades populaires («bleachers») et qui l’éliront bientôt maire de Jonesville. Après une remontée des Cards en quatrième manche, les Expos l’emportent finalement 8 à 7. Comment les élèves l’ont-ils su? Un des leurs possédait une radio à transistors munie d’un écouteur placé dans l’oreille droite et cachée par ses cheveux. Ah! Le progrès!

Les Expos de Montréal, 14 avril 1969, VM94-Ad76-0128

Read Full Post »

Construction du Château Champlain, 1966, VM94-Ad63-004Comme le souligne l’historien Paul-André Linteau dans son livre «Histoire de Montréal depuis la Confédération» (Boréal, 1992), la mise en chantier de la Place Ville-Marie en 1959 «relance à Montréal la construction de gratte-ciel, interrompue depuis le début des années 1930 (p. 502)». Les années 1960 vont être un âge d’or  de la construction à Montréal. La ville est un vaste chantier avec le métro, la Place Victoria, le Château Champlain, le Place Bonaventure et surtout avec la construction des îles et des pavillons pour l’exposition universelle de 1967.

Les Archives de Montréal vous proposent donc un album de 70 photos couleurs de la construction de la Place Victoria, de la Place Bonaventure ou du Château Champlain qui vous pourrez consulter à l’adresse suivante : http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157631581429982/

Comme l’a souligné un abonné de notre compte Flickr, c’est «une série absolument magnifique, riche en informations historiques de toutes sortes (la ville, les bâtiments particuliers, les méthodes de construction, la sécurité au travail, etc) . Merci pour la mise en ligne de ces superbes documents!»

Nous espérons que vous allez apprécier aussi!

Construction de la Place Victoria, 1965, VM94-Ud19-016

Read Full Post »

La Place Ville-Marie en construction, 1962, VM94-Ad90-002En 1958, Donald Gordon, président du CN, et le promoteur américain William Zeckendorf, présentent le plan d’ensemble pour le projet de Place Ville Marie.  La construction débute en 1959 et l’édifice est inauguré le 13 septembre 1962. L’architecte principal est Henry N. Cobb de la firme Ieoh Ming Pei  & Associates en collaboration avec Affleck, Dimakopoulos, Lebensold, Michaud et Sise.

50 ans après, la Place Ville-Marie est certes toujours le plus bel édifice de Montréal. L’architecture de la «Grande dame de Montréal» est intemporelle.

Pour souligner cet anniversaire, les archives de Montréal vous proposent un album de 58 photos couleurs des années 1962 à 1969 qui vous pouvez consulter à l’adresse suivante :  http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157631526795853/

Le  centre-ville de Montréal, 1962, VM94-Ad123-010

Read Full Post »

Pierre Laporte et Jean Lesage au golf municipal, 1966, VM94-Ed38-006L’élection de Jean Lesage et de son équipe du tonnerre le 22 juin 1960 marque le début de la Révolution tranquille. D’importantes reformes se mettent en marche au Québec.  Le premier ministre Lesage déclenche une élection à l’automne 1962 avec pour thème la nationalisation de l’électricité, un projet défendu par le ministre René Lévesque. Le parti libéral remporte facilement cette élection. Quatre ans plus tard, c’est une autre histoire. Lors de de l’élection de juin 1966, l’Union nationale de Daniel Johnson remporte les élections avec 56 élus et 42% du vote populaire alors que le parti libéral récolte seulement 50 sièges malgré 47% du nombre de votes.

En septembre 1966, devenu chef de l’opposition à Québec et accompagné du député Pierre Laporte, Jean Lesage accepte l’invitation de Lucien Saulnier, président du Comité exécutif de la Ville de Montréal à une partie de golf sur le terrain municipal, parcours créée en 1923.

Les Archives de Montréal vous proposent un album de 12 photos de cet événement qui vous pouvez consulter à l’adresse suivante :  http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157631437075982/

Le député Pierre Laporte, le président du comité exécutif de la Ville, Lucien Saulnier, le conseiller Maurice Landes et le chef de l'opposition à l'Assemblée législative du Québec, Jean Lesage au golf municipal, septembre 1966, VM94-Ed38-008

 

Read Full Post »

Older Posts »